Ce mercredi, Mark Esper, chef du Pentagone, s’oppose au déploiement de l’armée au Etats-Unis alors que les manifestations anti-racistes se poursuivent dans le pays suite à la mort de George Floyd mort asphyxié lors d’une interpellation policière.

 

Alors que le pays fait face à des manifestions pacifiques et aussi de troubles quotidiennes allant jusqu’à braver le couvre-feux, Mark Esper, le secrétaire américain à la défense se dit opposé à un déploiement de l’armée dans les villes des Etats-Unis pour stopper le vaste mouvement de protestation contre les bavures policières et le racisme.

Lundi, alors que le pays bondait d’émeutes dans ses grandes villes, le Président Donald Trump, avait laisser entendre l’idée de déployer des soldats pour apaiser et régler rapidement la situation qu’il trouvait débordante. Des propos immédiatement dénoncés par l’opposition.